Monthly Archives: novembre 2018

FITOMBOANA ARAM-PANAHY

Izy tsy maintsy mitombo, fa izaho tsy maintsy mihena. Jaona Mpanao batisa no nilaza io teny io, milaza ny fahakelezan’ny tenany izy manoloana an’i Jesosy. Jaona 3. 30

Ny zava-drehetra izay atao , na ambolena na atsangana dia  misy ny Fiantombohana daholo ary koa misy ny Fiafarana . Ohatra raha mamboly voa iray ianao dia tsy maintsy miantomboka @ Famafazana aloha, izany hoe : Fizarana ny tenin’Andriamanitra, tsy avy hatrany akory dia maniry ny voa rehefa afafy.

Jaona 12. 24 Lazaiko aminareo marina dia marina tokoa : Raha tsy latsaka amin’ny tany ny voambary ka maty, dia mitoetra foana izy ; fa raha maty kosa izy , dia hahavokatra be.

Ny voa anefa dia tsy mety hitondra vokatra mihintsy fa hijanona ho voa foana raha tsy misy ny fitomboana , ary tsy hitombo mihintsy koa ny voa raha tsy tanteraka tsara daholo ny fepetra rehetra izay ilainy, ohatra mila tany tsara, mila rano matetika, tokony hahazo masoandro tsara. Torak’izany koa ny kristianina iray dia tsy afaka ny hitombo mihintsy ka hitondra vokatra raha tsy feno tsara ireo zavatra ilainy @ izany,  ka noho izany ;
Ny Fifandraisana @ Andriamanitra amin’ny alalan’ny Vavaka @ Fanahy, ny Fandrenesana sy Fankatoavana ny Tenin’Andriamanitra, ary Fidirana ho anisan’ny  Tenan’i Kristy, dia ny fandraisana andraikitra ,izany hoe lasa tena Mpivavaka Kristiana, Jaona4:23. 
Ny fitomboana dia miankina  hetaheta sy ny fahazotoan’ny @ tsirairay amin’ny fitiavana ny zava-panahy.

 

Laisse Dieu te positionner !

Nous avons tous des rêves, des aspirations, des désirs pour notre vie. Plus même en tant que croyants, enfants de Dieu, car il  y a dans nos cœurs la quête d’accomplir des choses pour le Roi des rois. On appelle cela l’appel, la destinée, ou encore la direction divine.

La question n’est pas « Dieu a-t-il une mission pour moi ou une position? » Oui, il en a une. Le vrai challenge sera : « comment vais-je arriver dans cette position et faire ce que Christ attend de moi? »

Toute position donnée par Dieu sera maintenue par Dieu, et aura le poids de la faveur de Dieu. Elle s’accompagnera toujours de Sa Paix.

Toute position que je me suis attribuée est une contrefaçon, un coup d’état, qui n’a que le poids de la chair et de l’âme. Elle s’accompagne toujours de la crainte de perdre.

« Humiliez-vous sous la puissante main de Dieu, afin qu’il vous élève au temps convenable ».
1 Pierre 5.6

Dans ce passage, l’apôtre Pierre parle de se positionner dans et sous la main de Dieu. Faire confiance à Dieu pour l’accomplissement de ses promesses est un acte d’humilité. C’est travailler à rester fidèle dans cette position spirituelle.

L’humilité ne se traduit pas seulement par une série d’actes ponctuels, c’est une manière de vivre nécessitant constance et fidélité. A quoi? À rester dans Sa Main, et à travailler dans la zone où il m’a placé.

L’endroit où Dieu t’a placé est toujours le meilleur endroit, celui qui produira le plus de fruits dans ta saison, et il te qualifiera pour en porter plus.

Mais revenons à ce que nous dit l’apôtre Pierre. : quand je suis dans la main de Dieu à un moment donné.

Qu’est-ce que le temps convenable? Ici le terme employé est « kairos », qui signifie le moment de Dieu, le moment souverain, qui porte en lui-même une idée de soudaineté et de furtivité. C’est le « en un instant » de Dieu. Si le processus d’humilité réclame de la fidélité et de la constance, la promotion, elle, est toujours soudaine.

L’expression « élever » fait référence à une élévation en terme de position qui correspond avec une élévation spirituelle. Dieu ne donne pas de promotion sans substance. Ce qui importe à ton Dieu n’est pas que tu occupes une position ou que tu aies un titre, mais que tu portes en toi déjà la promotion, et que l’élévation ne soit que la suite logique de ce que tu es. Ce qui compte, ce n’est pas ta position, mais qui tu deviens.

Autre principe essentiel : Dieu ouvre toujours une nouvelle séquence quand tu as réussi la précédente. Ta destinée n’est que la somme des saisons que tu as traversées en étant fidèle à Dieu.

Chaque partie de ta vie a le potentiel de t’introduire dans une nouvelle phase qui te rapproche un peu plus de ce que tu es appelé à être.

Regarde l’histoire de Joseph, appelé à devenir un leader, un gouverneur avec un haut niveau d’autorité, il va se retrouver vendu par ses frères et dans la maison de Potiphar. Là dans cette saison, il va donner le meilleur de lui-même, être fidèle, constant, intègre, il va occuper toute la place que Dieu lui donne, et atteindre chaque but proposé. Cela va lui ouvrir une nouvelle saison : la prison. Drôle de promotion, non? Et pourtant cela en était une. Il n’était plus qu’à une marche de sa destinée, mais aucun homme n’aurait pu le dire. Là dans sa dure prison, il va servir, aider, aimer, encourager, être un instrument pour Dieu, intègre.
Et Dieu va lui ouvrir une autre saison…le palais! Joseph n’est pas devenu un prince au palais, mais parce qu’il s’est toujours comporté comme tel, que Dieu lui a ouvert les portes de cette position élevée!

L’histoire de Joseph est celle d’un homme qui s’est laissé positionner par Dieu, et à cause de cela, le Roi l’a soutenu avec Sa Grâce. Cela m’apprend que la promotion spirituelle n’est pas linéaire, et que je peux être promu par le bas!

La promotion spirituelle, c’est d’être à la place que Dieu a prévue pour moi.

Si Dieu te place, laisse-le aussi te maintenir! C’est la différence entre David et Saül.
Saül a été placé par Dieu (1 Samuel 10), mais alors qu’il va pêcher et être rejeté, il va tout faire pour garder sa place, quitte à violenter le prophète, et vouloir tuer celui que Dieu avait choisi.
David lui, alors qu’il était roi, va faire face à la révolte de son fils Absalom. Malgré le fait qu’il dispose alors de suffisamment de force militaire, il va choisir de se retirer, car il ne veut pas prendre le risque de se maintenir dans sa position par ses forces. Il dira :

« Le roi dit à Tsadok : Reporte l’arche de Dieu dans la ville. Si je trouve grâce aux yeux de l’Éternel, il me ramènera, et il me fera voir l’arche et sa demeure. » (2 Samuel 15.25)

Ne t’y trompe pas, ces quelques principes sont profondément puissants, et si tu les captes et les pratiques, ils ont le potentiel de te placer en plein coeur de la volonté de Dieu. Prends juste le temps de regarder la vie de tous ceux qui dans la Parole sont devenus l’expression de la promesse, de la destinée que Dieu avait placée en eux, et tu y verras toujours ces principes.

Je prie pour toi. Que Sa Grâce te sature,